lundi, 03 juillet 2017

Citoyenneté

« Les Heures claires » : l’heure du bilan 2016 ! 

L’assemblée générale ordinaire de la société de logement de service public « Les Heures claires » s’est déroulée le mercredi 21 juin 2017, au sein des bâtiments de l’Administration communale du Mont-de-l’Enclus. 

L’exercice 2017 se clôture par un boni de 159.967,97 € contre un boni de 56.915,73 € en 2016 ; il s’agit manifestement d’une bonne nouvelle ! 

Mais, le rapport de gestion précise également que : « Compte tenu de l'important programme d'investissement en cours auquel vient se greffer un non moins ambitieux plan de gros entretien et réparations pour 2017-2019, le défi majeur pour la société réside dans la maîtrise de sa trésorerie qui va se trouver sérieusement affectée à court terme par les engagements déjà pris ou à prendre. » 

 

Quels investissements ? 

 

Subsides

Fonds propres

Prêts

Total

 
           

Estaimpuis

 2.748.000,00 €

 528.877,92 €

 4.387.400,00 €

 7.664.277,92 €

56%

34 logements Néchin - Chantier PIVERT 2 Estaimbourg-Bailleul - Mise en conformité électrique Néchin-Leers-Nord

           

Pecq

 3.021.500,00 €

 121.760,75 €

 1.431.750,00 €

 4.575.010,75 €

34%

33 maisons Blanc Béo - Mise en conformité électrique Warcoing - 7 maisons à Cavrinnes

           

Celles

 507.000,00 €

 -   €

 -   €

 507.000,00 €

4%

6 appartements rue Leclercqz

 

Mt de l'Enclus

 831.000,00 €

 -   €

 -   €

 831.000,00 €

6%

9 logements - rue du Marais - rue Vertbreucq - rue Duquegnies

 

Total

 7.107.500,00 €

 650.638,67 €

 5.819.150,00 €

 13.577.288,67 €

100%

 

52%

5%

43%

100%

 

 

Le parc immobilier se répartit comme suit : 

Estaimpuis

436 [i]

68%

     

Pecq

131

20%

     

Celles

64 [ii]

10%

     

Mont-de-l'Enclus

13

2%

     

Total

644

100%

 

Quant au loyer mensuel moyen, il était en 2016, de 281,21 €.

 Au 31 décembre 2016, la slsp « Les Heures claires » comptait 594 candidats locataires :

- 211 dont « Les Heures claires » étaient la société de référence ;

- 383 dont « Les Heures claires » n’étaient pas la société de référence. 

Durant l’exercice 2016, cinquante logements ont été attribués à de nouveaux locataires (41) et par mutation (9).

En conclusion, compte tenu de l’évolution démographique de la Wallonie et, en particulier, de notre Wallonie picarde et vu le nombre croissant de candidats locataires, il devient urgent de consacrer plus de moyens à la construction de logements nouveaux et à la rénovation de notre parc immobilier.

Il devient également urgent de simplifier les procédures administratives et, en particulier, d’alléger les procédures de tutelle.

C’est un appel que je lance aux Gouvernements wallons actuel et futurs, aux responsables de la Société wallonne du Logement et à tous les décideurs politiques et administratifs et … au secteur privé !

 [i] Y compris 6 logements moyens

[ii] Y compris 2 logements moyens

10:15 Écrit par Jean-Michel NOTTEBAERT dans 03 - Citoyenneté | Lien permanent |  Facebook | |

Les commentaires sont fermés.